Francois Xavier Mockers

Masculin 1807 - 1861

Page d'accueilPage d'accueil    ChercherChercher    ImprimerImprimer    Se connecter - Utilisateur: anonymeSe connecter    Ajouter un signetAjouter un signet

Information Personelle    |    Notes    |    Tous    |    PDF

  • Naissance  1780 
    Sexe  Masculin 
    Décès  01 mars 1861 
    ID personne  I149  MainTree
    Dernière modif.  28 août 2005 

    Famille  Marie Julienne Stiehr 
    Enfants 
     1. Marie Bernarde Mockers,   n. 4 mars 1808,   d. 24 nov 2883
     2. Marie Bénédicte Mockers,   n. 11 mars 1810,   d. 23 mars 1882
     3. Marie Anne Mockers,   n. 06 déc 1812
     4. Francois Joseph Mockers,   n. 21 oct 1815,   d. 08 sept 1833
     5. Auguste Mockers,   n. 7 juin 1817,   d. 08 déc 1878
     6. Félix Mockers,   n. 17 nov 1818,   d. 15 juil 1881
     7. Elisabeth Mockers,   n. 30 jan 1823
     8. Marie Thérèse Mockers,   n. 15 oct 1824,   d. 21 mars 1882
     9. Charles Louis Mockers,   n. 10 août 1826,   d. 1870
    Dernière modif.  26 août 2005 
    ID Famille  F55  Feuille familiale

  • Notes 
    • Francois Xavier Mockers apprit le métier de menuisier (carriere normale) avant de devenir facteur d'orgues. C'est au titre de menuisier que la commune de Soufflenheim, ou il habitait encore, le retribua en 1802 et 1804. C'est donc apres 1804 qu'il entra au service de Michel Stiehr, dont il avait du faire la connaissance lors des réparations qu'effectua Michel Stiehr à l'orgue de Soufflenheim, l'orgue que touchait son père, en 1803 et 1804. L'acte de mariage du 4 novembre 1807 de Francois Xavier Mockers, menuisier, et Marie Julienne Stiehr, fille mineure de Jean Michel Stiehr, faiseur d'orgues, est signe de Michel Stiehr, Juliana Stiehr, et de Xavery Mockers ; detail pittoresque : toute sa vie, Xavier Mockers signera de ce prenom alsacien "Xavery". Personnage honorable et considéré, Xavier Mockers fut longtemps marguillier et caissier du conseil de fabrique de Seltz, et membre de la Commission administrative de l'Hospice Civil de Seltz. Xavert Mockers mourut le 1 mars 1861 ; sa succession fut réglée par les actes notaries du 22, 23 et 24 avril 1861 et du 2 janvier 1862. Julienne Stiehr lui donna 9 enfants.